Quand le Shiba était au bord de l’extinction…

 

hirokishi saito shiba

Le Shiba Inu est le chien japonais par excellence :

Petit, gentil, fier et préservé des croisements avec les espèces étrangères.

L’animal à poil doux est aujourd’hui la star d’Instagram et une quasi fierté nationale. 

Cependant, au début du XXèmesiècle, ce canidé si sympathique et attachante a bien failli disparaître dans l’indifférence générale…

Le Shiba Inu (littéralement « petit chien » 柴 : shiba / 犬 : inu) est une race native de l’archipel japonais. 

Son habitat naturel se trouvait être à l’origine la région montagneuse qui fait face à la Mer du Japon. Il fait environ 40cm pour 12 kg maximum, soit ni trop grand, ni trop petit au regard des japonais. 

À l’origine, et ce depuis des millénaires, il fut utilisé pour chasser des animaux de petite taille et des oiseaux. 

Sa popularité a particulièrement exposé ces dernières années au Japon. Évidemment, le Shiba de race pure est plus que privilégié que les propriétaires : le rejet de l’influence étrangère reste très vif au pays du Soleil Levant.

Cette mode du Shiba n’a pourtant failli jamais se produire, l’espèce étant en déclin et au de l’extinction il y à tout juste un siècle.

Suite de l'article complet

ICI