Accueil shiba from hillock snowy

 

shiba comportement

  • Le Shiba Inu : caractère, éducation, comportement, santé : on vous dit tout !

    RACE - Le Shiba Inu

    Découvrez le Shiba Inu !

    Caractère, idées reçues, éducation...

    Lire la suite

  • QUE SIGNIFIE "PRIMITIF ?Les chiens primitifs sont proches de leurs instincts

    le shiba inu chien primitif

    La Fédération cynophile internationale (FCI) classe les chiens primitifs dans le groupe 5 de sa nomenclature, avec les chiens de traîneau, les chiens nordiques de chasse, de garde, les types Spitz… Si vous prenez le temps d’observer ces races, vous constaterez que physiquement, elles ne se ressemblent pas beaucoup. Un Groënlandais n’a rien à voir avec Thaï Ridgeback qui n’a lui même rien de commun avec un Vallhund de Suède. Je le précise car parfois, les gens qui connaissent un peu les chiens primitifs, les rattachent systématiquement aux chiens d’attelage (Sibérien, Samoyède, Malamute, etc.). Par ailleurs, ces personnes pensent souvent qu’ils sont appelés « chiens primitifs » car ils ressemblent beaucoup au loup. C’est un peu vrai mais il vaut mieux savoir que ces chiens n’ont pas de « primitif » que leur physique, d’autant que c’est loin d’être le cas pour toutes les races du groupe 5. Les chiens primitifs ont par contre en commun d’être issus de régions géographiques hostiles, froides ou arides et d’être physiquement bâtis pour le travail rude et la chasse difficile (le Kaï Toraken des montagnes du Japon pour la chasse au sanglier, le chien de berger corse ou Cursinu pour la chasse au renard ou le Basenji pour la chasse au lion en Afrique, etc.). Ce sont des chiens sélectionnés aux origines sur la puissance et la résistance au travail et à la chasse. Cette sélection génétique en a fait (pour la plupart des lignées mais pas toutes) des survivants, des débrouillards, des chiens qui, si l’espèce humaine disparaissait, ré-apprendraient à vivre sans elle car ce sont souvent des prédateurs entêtés livrés avec tous les patrons-moteurs de chasse*.

    QUE SIGNIFIE "PRIMITIF" ?


    Du Malamute qui tue le mouton de la pâture voisine au Shiba qui égorge toutes les poules de la ferme d’à côté, en passant par l’inépuisable Husky qui passe ses balades en forêt à décimer les lapins qui croisent sa route, j’ai pu rencontrer des chiens exceptionnels de rapidité, d’intelligence, de stratégie, de facétie et d’insolence. Les chiens primitifs sont des races très anciennes sur lesquelles la sélection humaine a eu peu d’emprise comportementale comparativement aux autres races. Et c’est une chose merveilleuse pour qui se passionne pour l’éthologie du canidé. Selon les analyses ADN, la race la plus ancienne serait le Chow-Chow que l’on retrouve il y a 4000 ans. Les chiens primitifs sont proches de leurs instincts, de leur nature profonde et pure de canidé, de leurs besoins, bref de leur éthologie. Mais ces races primitives sont très particulières. Les humains adeptes de la dominance s’y sont cassés les doigts. Ceux qui méconnaissent l’éthologie et la psychologie du canidé les insultent parfois en les qualifiant de « peu intelligents », en réalité « peu dociles ». Ce sont des chiens exigeants et fiers qui ne se laissent pas facilement duper par l’homme. La relation solide avec l’humain et la liberté contrôlée seront à placer en priorité avant toute velléité d’obéissance. Il vous faudra accepter l’animalité profonde de ce chien qui ne souffre aucun anthropomorphisme. Pour ces chiens, c’est souvent la défiance qui est de mise et l’on ne devient le véritable ami d’un chien primitif qu’au terme d’un long chemin sur lequel il ne devra rencontrer « ni l’obéissance pour l’obéissance », ni brutalité, ni injustice, ni humiliation. Aucun chien ne devrait subir ces aberrations d’ailleurs mais le primitif vous les fera payer. Contrairement à l’idée répandue que ce n’est pas un chien à mettre entre des mains profanes, je dirais que ce n’est pas un chien à mettre entre des mains autoritaires et avides de contrôle. Le primitif vous apprendra le lâcher-prise. Son éthologie est à connaître et à respecter profondément, surtout son régime alimentaire et ses besoins en activité et en mastication.

     

    Cynoconsult l'article

  • Comment aider mon shiba à rester seul ?

    Chats et chiens : comment les aider à rester seuls à la maison ?

                                                                     

  • Comment rafraîchir un shiba qui a trop chaud ?

     

    Mon chien a trop chaud, comment l’aider ?

     

    mon shiba a  chaud

    Les chiens en fait ne transpirent quasiment pas ; ils ont que quelques glandes sudoripares qui sont placées au niveau des coussinets. Donc en fait c’est très peu pour eux et pour justement augmenter des échanges de températures, et se rafraîchir, et bien ils sortent la langue et puis, ils halètent, ils halètent, ils halètent.

     

    Donc, mettre des gants de toilette c’est très bien, vous pouvez même allez plus loin, mettre carrément des serviettes humides que vous mettez au dessus du coup, au dessus corps, en fait. Et faites les bien passer au dessous : au niveau des aisselles, et au niveau de l’aine, sous le ventre parce qu’en fait les échanges sont plus importants au niveau du ventre en fait.

     

    D’ailleurs c’est pour ça qu’il y a beaucoup de chiens qui aiment bien se coucher à plat ventre, sur des surfaces fraîches, sur des carrelages etc… Il y a aussi d’autres chiens qui, eux vont carrément creuser un trou pour, justement, mettre leur ventre au frais. Donc si votre chien fait ça, et bien laissez le faire ça parce que ça veut dire que c’est aussi une deuxième technique pour lui pour se rafraîchir.

    Ensuite, donc, comme vous le faites, mettez bien de l’eau à disposition.

    Autre conseil, évitez de sortir votre chienne aux heures chaudes ; pas d’activités ces heures-là, et préférez plutôt des balades le matin et le soir quand il fait plus frais.

    Ensuite, autre conseil, vous pouvez utiliser un ventilateur, pour rafraîchir votre chienne, même un brumisateur si c’est une petite chienne et qu’elle supporte ça, s’il n’y aucun souci pour faire cela.

    Vous pouvez aussi la faire aller se baigner, donc dans une eau plutôt fraîche. Alors, soit vous qui faite couler un bain, soit vous avez un petite piscine et vous pouvez la mettre dedans.

    shiba et canicule

    Jamais d’eau glacée évidement, ni trop froide, mais fraîche, c’est bien pour la rafraîchir. Évitez aussi de la faire aller se baigner dans des eaux stagnantes ; ça peut être plein de bactéries, donc c’est jamais super.
    Si jamais vous la faite aller se baigner dans la mer, pensez bien à la rincer.

    rafraichir mon shiba

    Votre chienne doit rester bien alerte. Si jamais toutefois, vous remarquez qu’elle est complètement KO, et qu’elle ne réagit plus trop, à ce moment là, il faut l’emmener voir le vétérinaire, car ça peut être un signe de coup de chaleur.

     

    shiba et la chaleur

  • Mon shiba fait des bêtises

    Comment punir son shiba s'il fait des bêtises ? (prendre le titre au second degré :) )

  • Pourquoi je ne laisse jamais mon shiba sentir lors des promenades

     

    L’expshiba inuérience sensorielle d’un shiba dans la découverte du monde est guidée principalement par son nez.

    Tout comme l’humain utilise ses yeux pour voir le monde, le chien lui utilise son nez pour le découvrir.

    Parce que nous avons des différences significatives au niveau anatomique, physiologique et la génétique, l’odorat du chien dépasse largement celui de l’humain. Il est non seulement plus efficace pour collecter les particules dans l’air, mais également pour traiter ces précieuses informations.

    Dre Alexandra Horowitz, spécialiste en science cognitive a mis en ligne cette petite vidéo extrêmement intéressante sur l’odorat canin (si vous ne comprenez pas l’anglais, il y a l’option de sous-titre en français)

    Comment les chiens ‘voient-ils’ avec leur nez ?

     C’est un peu comme s’ils avaient un odorat en 3 dimensions. L’odorat est pour le chien un sens tellement important que l’air qui entre dans la cavité nasale est divisé en 2 sections : une pour respirer et l’autre qui sert uniquement pour sentir. Ils expirent même par les petites fentes latérales de leurs narines afin de ne pas perturber les odeurs qui entrent dans leur nez.

    Comparativement à l’humain qui n’a que 5 millions de cellules olfactives qui captent les odeurs, le chien lui est doté de 200 à 300 millions de ces cellules réceptrices !

    L’odorat du chien est en fait le plus court chemin par lequel une information atteindra son cerveau. Comme l’explique Dre Horowitz, une plus grande partie du cerveau du chien que celui d’un humain est consacrée au bulbe olfactif. Cette particularité lui permet entre autres de traiter les informations olfactives et de garder en mémoire une grande variété d’odeurs.

    Eh oui, le chien à une mémoire olfactive. Pensez seulement aux nombreux vidéos sur internet qui montre un soldat revenir de mission et dont le chien qui, aux premiers instants n’est pas certain de reconnaitre la personne et qui au fur et à mesure que s’approche l’individu et qu’il sent son odeur, en une bouffé d’air, il reconnait cette odeur familière et saute de joie pour ces retrouvailles.

    Voici donc, 3 bonnes raisons de laisser son chien sentir et prendre des odeurs lors des promenades:

    1. Voir l’invisible

    Si j’avais un super pouvoir comme celui-ci, j’aimerais bien m’en servir aussi souvent que possible. Imaginez un instant pouvoir mettre des lunettes spéciales et enfin voire tout ce qui se dissimule à votre vision à travers les murs, les objets et même les êtres vivants. Votre chien a ce super pouvoir !

    Grâce à l’organe voméronasal (aussi appelé l’organe de Jacobson) situé en haut du palais, le chien peut capter les hormones de tous les animaux incluant celles produites naturellement par les êtres humains.

    Une hormone est une «Substance sécrétée par une glande endocrine, libérée dans la circulation sanguine et destinée à agir de manière spécifique sur un ou plusieurs organes cibles afin d’en modifier le fonctionnement.» (2)

    Les hormones jouent un rôle important dans la croissance, la nutrition et même la reproduction. Par exemple, en nutrition, l’insuline et le glucagon régulent la glycémie et la ghréline stimule l’appétit.

    L’odorat du chien fait l’envie de bien des médecins. En effet, un chien est en mesure de détecter si une personne est malade, si son taux de glycémie est trop élevé, s’il elle a un cancer et même si elle est sur le point de faire une crise d’épilepsie.

    De plus, l’organe voméronasal permet au chien d’identifier une espèce amie ou ennemie. Dans un même ordre d’idées, le chien pourrait japper et devenir agressif pour mettre de la distance entre un ennemi potentiel et lui si l’humain qui le garde à un état émotionnel de peur vis-à-vis l’étranger. Le guide dégagera alors des hormones de stress, exemple le cortisol, qui sont facilement détectables pour le chien qui à son tour adoptera son comportement selon les informations qui lui auront été transmises dans les odeurs. Ils sont de vrais gardes du corps, pas étonnant que l’on dit que le chien est le meilleur ami de l’homme !

    2. La communication

    « Une phéromone est une substance (ou un mélange de substances) qui, après avoir été sécrétée à l’extérieur par un individu (émetteur), est perçue par un individu de la même espèce (récepteur) chez lequel elle provoque une réaction comportementale spécifique, voire une modification physiologique. » (3)

    Grâce à ses aptitudes olfactives extrêmement performantes, le chien arrive à recevoir, analyser et ainsi adapter son comportement une fois qu’il a senti une phéromone.

    Il s’agit probablement de la plus ancienne forme de communication au monde !

    La communication par phéromone se compose donc de 2 aspects : la sécrétion des phéromones par diverses glandes et la réception par les neurones sensoriels voméronasaux.

    Les molécules chimiques sont produites par différentes cellules glandulaires réparties au niveau de la peau et des muqueuses telles que les sacs anaux, les glandes cérumineuses, glandes anales, les glandes interdigitées (coussinets plantaires et espace interdigité), les glandes faciales, les glandes sébacées, la salive, les urines et les selles. (4)

    La réception de ces phéromones permet de créer un comportement particulier chez l’autre qui les reçoit, comme la fuite s’il s’agit d’une alarme ou encore le rapprochement s’il s’agit de phéromones sexuelles.

    La communication par phéromone est un excellent moyen pour les chiens de laisser et recevoir des messages. En effet, bien qu’elle puisse agir involontairement, par exemple chez un chien qui est apeuré face à un individu, ses glandes anales pourraient se vider involontairement ou encore il pourrait transpirer des coussinets, la communication par phéromone peut également être reçu sans qu’aucun autre chien ne soit présent, comme c’est le cas suite à un marquage urinaire.

    Le chien est un être social et la communication est donc essentielle. Ainsi, lorsque vous laissez votre chien renifler une odeur sur un poteau durant votre promenade, vous lui offrez alors la possibilité de s’informer sur l’état physiologique du chien qui a marqué avant lui ; le sexe, son âge, sa maturité et réceptivité sexuelle, son état émotionnel, ce qu’il a mangé et bien d’autres informations comme les motivations.

    Puisqu’ils font partie d’une espèce sociale, tout comme nous, ils aiment connaître les autres individus de leur espèce qui vivent dans leur quartier. Votre chien pourra à son tour laisser un message chimique qu’il laissera derrière lui pour le prochain chien qui viendra prendre les informations sur le poteau.

    Étant donné que nous accordons beaucoup d’importance nous les humains à savoir qui a commenté notre dernier statut Facebook ou qui a répondu à nos courriels, pourquoi ne pas laisser votre chien en faire autant dans son univers canin !?

    3.Voir le monde

    Nous les humains, observons le monde avec nos yeux. Lorsque nous nous promenons dans notre quartier, nous prenons plaisir à regarder l’environnement, les terrains de nos voisins, leur maison, les aménagements paysagers et les beaux arbres. Nous regardons les personnes traverser les rues et celles au loin que nous ne connaissons pas.

    Les chiens eux vivent dans un monde olfactif. Leur odorat leur permet, comme nous l’avons vu précédemment de communiquer avec les autres individus de leur espèce, mais également de voir au-delà de ce qui nous est présenté.

    Obliger un chien à marcher au pied et ne jamais lui permettre de sentir les odeurs revient à vous demander de vous promener les yeux fermés. Ce ne serait pas très agréable il faut l’admettre.

    Lorsque vous passez près d’un arbre, particulièrement à ce temps-ci de l’année, vous pouvez parfois identifier de quel type d’arbre il s’agit et puis vous observez toutes les jolies couleurs de ses feuilles.

    Votre chien peut lui aussi reconnaitre de quel type d’arbre il s’agit, mais également tous les différents oiseaux qui sont sur les branches, les insectes qui sont sur l’arbre, ceux qui sont également à l’intérieur et il peut même savoir si l’arbre est malade ou pas. Tout ça en prenant l’information contenue dans les molécules d’airs qu’il aura analysée.

    Le titre de cet article aurait pu être « les supers pouvoirs des chiens », car à mon humble avis, ce sont des capacités exceptionnelles qui sont trop souvent sous-estimées chez les chiens de compagnies.

    Qui ne rêve pas de pouvoir voyager dans le temps ? Vous serez surpris d’apprendre qu’il s’agit d’une incroyable particularité que lui procure ce remarquable sens.

    En effet, il a la capacité de percevoir ce qui a déjà eu lieu et même ce qui est sur le point d’arriver. Un chien est effectivement capable de capter les odeurs laissées par une personne qui serait venue à la maison alors qu’il n’y était pas. On ne peut donc rien lui cacher ! Au contraire, lorsqu’il est sur votre terrain, il peut sentir votre ami qui tourne le coin de la rue alors qu’il est dans la voiture la vitre baissée. Les molécules odorantes se retrouvent dans l’air et ce bien avant que vous n’ayez eu le temps de le voir arriver.

    Il existe certes des chiens de travail. Pensons seulement au chien de police détecteur de drogue et d’explosif. Il y a également les chiens qui aident les entreprises à trouver des punaises, des termites et des fourmis. Les chiens de sauvetage qui, grâce à leur odorat, trouve des personnes portées disparues.

    Laissez votre chien voire le monde à sa façon. Laissez-le vous sentir lorsque vous revenez du travail chargé de milliers d’odeurs nouvelles. Laissez-le sentir une personne qui entre dans la maison, afin qu’il puisse prendre les informations sur celle-ci et faire connaissance à sa façon. Permettez-lui d’avoir des moments d’explorations olfactives durant les promenades en laisse. Laissez votre chien être et agir comme un chien.

    Lire l'article complet   ICI