ACCUEIL

Le blog des news

 

Sur ces pages vous pourrez suivre l’actualité de notre élevage.

 Les nouvelles de nos shiba inu. Les nichées prévues.

 La vie de nos chiots dans leurs nouvelles familles.

Les résultats en expositions.

Prévisions de balades avec le club.

Toutes les vidéos et photos de vacances,….

Bonne lecture.

 

  • PARC À CHIENS pour votre shiba inu : BONNE OU MAUVAISE IDÉE

     

    le shiba inu et la socialisation

    Les airs d’exercices canins sont de superbes endroits ou laissez-notre chien courir libre en toute sécurité. Cependant, il demeure certains risques  comportementaux qui y sont associés qui méritent d’être mis en lumière.

    Bien qu’ils soient  sociaux envers les membres de leur espèce, les chiens ne sont pas des animaux de << meute >>. 1

    D’ailleurs, lorsque les chiens sont sauvages, les comportements ludiques sont très rares en haut de l’âge de 2 ans. L’animal conserve plutôt son énergie à des tâches plus importantes telles que se nourrir et  se reproduire. Les chiens qui s’aperçoivent au loin, on plutôt tendance à s’offrir des signaux d’apaisements afin de conserver leur distance mutuelle et éviter une rencontre.

    Aller au parc à chiens n’est pas nécessairement un cadeau pour votre chien!

    La réalité des chiens domestiques est beaucoup plus complexe. Tout d’abord, les chiens sont pleins d’énergie. Ils n’ont pas travaillé pour rechercher leur nourriture, ils n’ont pas sortie de la journée. Ils sont donc peu prédisposés à gérer leur relation inter-canine avec une attitude posée.

    Dans un contexte << naturel >>, les chiens ne seraient pas d’âges et de grosseurs si différentes dans un lieu aussi petit ! Les parcs à chiens sont souvent très limités au niveau des espaces de <<refuges >>. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle plusieurs chiens se cachent sous une table, loin sous les arbres ou entre les jambes des humains.

    LES RELATIONS INTER-CANINES ONT BESOINS D’ÊTRE GÉRÉES PAR L’HUMAIN !

    Laisseriez-vous un enfant  de 6 ans en frapper un autre de 3 ans en disant : << laisse-les faire ils vont se débrouiller ? >>.Les chiens ont des personnalités uniques  avec des prédispositions génétiques comportementales  qui peuvent s’avérer  très irritables pour les autres chiens :

    • Les chiens de berger ont des prédispositions à encercler les autres chiens et leur japper après. Ils ont souvent une bulle  personnelle plutôt limitée.
    • Les  chiens de petites races apprennent rapidement que les interactions avec les autres chiens peuvent être physiquement douloureuses. Même si les chiens de plus grandes tailles font attention, un coup de patte de leur part est souvent l’équivalent de 3 fois leur poids !  Les petits chiens deviennent donc très suspicieux et sur  leur garde.
    • Les chiens très énergiques  tels que certains chiens de chasse, les huskyspitbulls ou autres  ont des prédispositions à exprimer des comportements de prédation sur leur pair. Le jeu passe rapidement de   << je vais t’attrapé >>  à << HEY TOI ? ARRÊTE DE COURIR LA GAZELLE >>. Le poursuivi  passe alors de <<je joue >>  à  <<je fuis >>.

    Au parc à chiens : l’intimidation n’a pas sa place !

    Dans tous les cas l’intimidation n’a pas sa place et les chiens qui sont impoli ne devraient pas être réprimandés mais plutôt redirigés très calmement. Pour obtenir des réactions inter-canines zens, nous devons les construire et éduquer notre chien à vivre en ‘’société canine transformée par l’humain’’. Ça vous semble impossible à faire car votre chien cours comme un fou et vous ne pourriez jamais l’attraper ? Il vaudrait probablement mieux travailler votre chien à avoir une meilleure obéissance et un meilleur rappel. D’autre part, votre chien gagnerait à préférer jouer avec vous qu’avec d’autres chiens. Une fois vos bases d’éducation canine acquises, épuiser votre chien physiquement avant sa sortie au parc à chiens et vous serez déjà  plus outillé pour gérer votre chien efficacement.

    COMMENT SAVOIR SI VOTRE CHIEN JOUE ET QUE L’AMBIANCE EST BONNE ?

    Les chiens sont détendus, il y a peu ou pas de jappement. Les chiens se promènent et prennent de l’espace, ils sentent à terre et son curieux de leur environnement. Lorsqu’ils jouent ils prennent régulièrement des courtes pauses de 3 à 10 secondes.  Les postures de vos chiens sont souples. On ne voudrait pas voir des  corps qui figent, chiens qui se lancent sur le dos, crête levée, grognement et zignage. Si vous deviez apercevoir ces signes, rappelez le chien qui << dérange >> l’autre. Puisque les interactions canines sont très rarement gérées dans un parc à chiens, évitez d’amener les chiens en bas de 5 mois. Vaut mieux moins d’expérience que d’en avoir plusieurs mais de piètre qualité.

    SI LE PARC À CHIENS EST UN MAUVAIS CHOIX,  QUE POUVEZ-VOUS FAIRE ?

    Offrez à votre chien des contacts canins avec des chiens que vous connaissez bien et qui sont à l’aise avec les autres chiens. Rappelez-vous que votre chien n’a pas besoin d’avoir des contacts avec les membres de son espèce pour être comblés dans ces besoins canins. Amenez votre chien dans des lieux ou les contacts sont supervisés : garderie éducative à Rimouskiflair concept animal à Montréal ou tous autres endroits encadrés par des spécialistes avec des méthodes à jour.

    article source

    Lire la suite

  • Le Shiba Inu ,Les animaux de compagnie, indispensables à la santé mentale !

    Les animaux de compagnie, indispensables à la santé mentale...

    Le shiba et les enfants

    Les animaux de compagnie pourraient aider certaines personnes à gérer leurs conditions de santé mentale à long terme, selon une recherche publiée dans une revue spécialisée.

    Nous savons déjà que les animaux de compagnie sont bons pour le coeur et peuvent améliorer la capacité respiratoire. Une nouvelle étude, publiée dans le BMC Psychiatry journal, a constaté que la présence constante et la proximité physique des animaux de compagnie fourniraient une source immédiate de calme et un avantage thérapeutique aux propriétaires. Les chercheurs suggèrent que les animaux de compagnie devraient être considérés comme une source principale de soutien dans la gestion des problèmes de santé mentale à long terme.

    Les animaux de compagnie très importants dans la vie de 60 % personnes malades

    L'auteur principal de l'étude, Helen Brooks, de l'Université de Manchester (Royaume-Uni), a interrogé 54 adultes, âgé de 18 ans et plus. Ces personnes se trouvaient sous la garde de services de santé mentale communautaires et avaient reçu un diagnostic pour une maladie mentale grave.

    Les participants ont été invités à classer les gens et les choses de leur réseau personnel - les amis, la famille, les professionnels de la santé, les animaux de compagnie, les loisirs, les lieux, les activités et les objets - en les plaçant sur un schéma de trois cercles concentriques. Tout ce qui était placé dans le cercle central était considéré comme le plus important. Les animaux ont été classés comme les plus importants  pour 60 % des volontaires, et 20 % ont placé leur animal dans le deuxième cercle.

    Les animaux aideraient leur maître à surmonter des épreuves difficiles

    Les raisons ? Pour les participants, les animaux les ont aidé à surmonter des moments difficiles et des pensées suicidaires en les distrayant. "Les personnes à qui nous avons parlé au cours de cette étude ont estimé que leur animal jouait un éventail de rôles positifs", a déclaré l'auteur de la recherche. Je suis moi-même propriétaire de deux chiens et je pouvais certainement identifier les avantages dont on parlait, mais j'ai été surprise par la profondeur et la gamme des rôles joués par les animaux".

    Utiles dans l'aide à la gestion de la stigmatisation associée à leur santé mentale en fournissant une acceptation sans jugement, les animaux de compagnie ont également été considérés comme particulièrement utiles en période de crise. Ainsi, ils apportaient une forme unique de validation par le soutien inconditionnel, qu'ils ne recevaient souvent pas par d'autres relations familiales ou sociales.

    Soigner les troubles mentaux grâce aux animaux de compagnie ?

    "En dépit des avantages identifiés chez les animaux de compagnie, ils n'étaient ni considérés ni incorporés dans les plans individuels de soin pour aucune des personnes de notre étude", a noté Helen Brooks.

    L'étude a ainsi suggéré la nécessité d'approches plus créatives de soins de santé mentale, comprenant les animaux de compagnie comme une source de soutien dans la gestion des problèmes de santé mentale à long terme.

    Source de l'article ICI

    Lire la suite

  • Les aliments dangereux pour votre chien shiba inu !

    Chiot shiba mange la bouillie

    Si les shiba peuvent manger à peu près de tout, il existe des aliments à ne jamais leur donner, car mettant leur santé, voire leur vie, en péril.

    L’alimentation de votre shiba ne doit certainement pas être prise à la légère.

    Elle doit être adaptée  à sa taille et sa situation particulière (femelle en gestation ou allaitante, chien en surpoids ou qui suit un traitement…).

    Dans tous les cas, il y a un certain nombre d’aliments à ne surtout pas lui donner. Dangereux pour sa santé, certains peuvent même être mortels. Quelques-uns de cette liste de 12 aliments à proscrire pour votre chien vont même peut-être vous surprendre.

     

    shiba inu et alimentation

     

    Le chocolat et la caféine

    Vous aviez l’habitude de donner un carré de chocolat à votre chien parce qu’il vous faisait les yeux doux ? Voilà un geste qui part certainement d’une bonne intention, mais qui peut lui être fatal.

    Le chocolat est, en effet, un véritable poison pour nos amis à 4 pattes. En cause, la théobromine qu’il contient et qui est très mauvaise pour l’activité cardiaque du chien. Troubles digestifs (vomissements, diarrhée), hyperactivité et battements cardiaques irréguliers peuvent être provoqués par la consommation de chocolat par le chien, qui peut même en mourir.

    Il en est de même pour la caféine, car cette dernière sollicite excessivement les systèmes nerveux central et cardiaque.

    Les os cuits et les petits os

    C’est bien connu, nos toutous adorent passer des heures à mâcher un os. Seulement, vous ne devez pas donner n’importe lequel au vôtre. Les petits os, ceux de poulet par exemple, sont dangereux. Les os cuits en général le sont aussi pour la même raison : des débris peuvent s’en détacher, provoquant des lésions dans les parois du système digestif du chien, l’étouffant ou restant coincés dans sa gueule.

    Le blanc d’œuf

    Contrairement au jaune d’œuf, qui peut être donné au chien, le blanc, lui est à proscrire. Il contient une protéine appelée avidine qui, en se fixant à la vitamine B8, altère son assimilation par l’organisme et provoque ainsi une carence grave. La vitamine B8, ou biotine, est indispensable quant au métabolisme des protéines et des graisses.

    l alimentation du shiba inu

    La pomme de terre crue

    Cuite, la pomme de terre peut tout à fait être consommée par votre chien. Ce n’est pas le cas de la patate crue, qui est toxique, car elle contient de l’oxalate de calcium. Ce cristal ionique insoluble est susceptible de s’attaquer à son appareil urinaire.

    L’avocat

    La chair d’avocat est toxique pour les chiens. Consommée par ces derniers, elle peut provoquer des troubles digestifs importants : douleurs, vomissements, diarrhées, perte d’appétit. Elle peut également occasionner une pancréatite (inflammation du pancréas) et des troubles cardio-vasculaires donnant lieu à des œdèmes ou des épanchements.

    Le lait de vache

    C’est le lactose contenu dans le lait de vache qui est mis en cause. Comme certains êtres humains, les chiens sont intolérants à ce lactose, qui peut provoquer chez eux des vomissements et des diarrhées. Paradoxalement, les chiots sont mieux protégés face à ce glucide, car leur organisme abrite une enzyme appelée lactase et qui en facilite la digestion.

    Le thon en boîte

    Le thon proposé en conserve contient beaucoup de sel. Consommé par le chien, il peut endommager ses reins et favoriser des troubles cardiaques.

    Les oignons

    Les oignons, mais aussi ses cousins du genre Allium que sont l’ail et le poireau, renferment des composés soufrés susceptibles de détruire les globules rouges. Résultat : le transport de l’oxygène dans le sang est altéré.
    Ces aliments ne doivent donc pas être donnés à votre chien, qu’ils soient crus ou cuits.

    Les raisins

    Qu’il s’agisse des fruits frais ou secs, les raisins font également partie des aliments dangereux pour le chien.

    Ils présentent une toxicité pour son organisme, notamment pour ses reins. A ce jour, on n’a pas encore identifié avec précision le principe toxique incriminé. En revanche, on sait que 4 grammes de raisin sec par kilo (du poids de l’animal) sont suffisants pour provoquer la mort d’un chien. Il en est de même pour 20 grammes de raisin frais par kilo.

    Les charcuteries

    Les matières grasses, les conservateurs et le sel présents en masse dans les viandes salées, jambons et autres produits de charcuterie sont dangereux pour la santé de votre chien. L’excès de sel peut, en effet, dérégler ses besoins en eau et favoriser la formation de gaz digestifs importants, sources de douleurs et parfois susceptibles de provoquer la mort.

    Les champignons

    Certaines espèces de champignons sauvages peuvent nous intoxiquer. Il en est de même pour nos amis chiens, qui sont tout aussi vulnérables face à ce type de danger. Le foie et le système nerveux de l’animal peuvent être attaqués après en avoir consommé.

    L’alcool

    Il suffit d’un tout petit peu d’alcool pour altérer l’état de votre chien et son comportement. A dose élevée, il peut provoquer des perturbations importantes au niveau de son système nerveux central et ses fonctions cardiaques. Ce qui peut aboutir au décès de l’animal.

    shiba inu chiot

  • Dangers du sapin et des plantes de Noël pour votre shiba

    LE SAPIN DE NOËL ET SES DANGERS POUR LE CHIEN OU LE CHIOT

     

    épines, décorations, guirlandes peuvent être dangereuses


    Pour limiter les risques d'ingestion de corps étrangers, le mieux est de placer le sapin de noël dans un coin de votre pièce et d'essayer d'y limiter l'accès à votre chien.
    Vous pouvez également fixer votre sapin au mur ou au plafond.

    Attention aux câbles et rallonges, il vaut mieux éviter de laisser traîner trop de câbles électriques que votre chien risquerait de mâchouiller ou dans lesquels il pourrait trébucher. Il est donc recommandé de placer votre sapin le plus près possible d'une prise afin de minimiser la longueur des câbles. Une autre solution est de recouvrir les câbles d'une gaine de protection spéciale sécurité. 

    Choisissez des décorations qui ne présentent pas de risques pour votre chien si elles tombent et se brisent, en particulier les boules pour le sapin. Certaines sont en verre ou autres matières coupantes ce qui peut blesser votre chien s'il ingère ou marche sur les débris. Il vaut mieux décorer son sapin à l'aide de boules en plastique ou en bois.

     

    Sapin naturel

    Ôtez régulièrement les épines du sol si vous utilisez un sapin naturel. Celles-ci peuvent blesser ou irriter les pattes de votre chien, causer des vomissements ou autres problèmes de digestion si elles sont ingérées.
     

    Sapin synthétique

    Si vous avez opté pour un sapin synthétique cette année, prenez garde aux matériaux toxiques que certains fabricants utilisent.
     

     

    LES PLANTES DE NOËL QUI SONT TOXIQUES POUR LES CHIENS

    Si votre chien (ou votre chiot) a tendance à mâchouiller les plantes qui sont laissées à sa portée, prenez garde à ces plantes qui deviennent très toxiques si elles sont ingérées :
     

    • Le Houx
    • Le Gui
    • L'étoile de Noël (Poinsettia)
    • La couronne d'If

    VOIR --> LES PLANTES TOXIQUES

    l'article sur les dangers de Noel pour votre shiba  ICI

    Lire la suite

  • Quelle laisse et quel harnais ou collier pour mon shiba ?

    Shiba Inu en laisse élevage Belgique

    Il existe aujourd’hui de nombreux harnais, colliers, et laisses, adaptés à une utilisation particulière : balade, éducation…

    Entre les différents colliers, laisses, et harnais aujourd’hui disponibles, il est parfois difficile de s’y retrouver et de savoir ce qui est le plus adapté pour son chien. Voici quelques informations utiles pour vous aider à choisir ce qui convient le mieux pour votre animal.

    Les harnais

    Le harnais présente l’avantage d’éviter de comprimer la trachée et ainsi de ne pas engendrer de toux d'irritation.

    Le harnais sera préféré au collier dans plusieurs situations :

    • Lors de l’apprentissage de la marche en laisse, car le chien est ainsi plus contrôlable.
    • Lors d’insuffisance cardiaque : il faut alors éviter les colliers qui, en appuyant sur la trachée, les carotides et les jugulaires, aggravent la fatigue cardiaque.
    • Lors de certaines activités, comme le canicross, pour éviter les tractions sur le cou du chien. Pour plus d’informations sur cette activité, consultez notre fiche « Courir avec son chien ».

    Il existe différents types de harnais : les harnais adaptés à la balade, les harnais d’éducation, et les harnais de traction.

    Les harnais de balade seront utiles pour les promenades ou randonnées avec son chien.

    On en trouve différentes sortes :

    • Les harnais en H, qui correspondent à la forme classique : ils assurent un confort minimal au chien. Ils conviennent pour les ballades quotidiennes, pour les chiens faciles qui ne tirent pas trop.
    • Les harnais avec de larges sangles ou plastron à l'avant, qui assurent un bon confort pour les chiens qui ont tendance à tirer un peu.

    Le harnais Julius K9, avec un plastron, assure un très bon confort pour le chien.

    • Les harnais type Ruffwear, qui offrent au chien un confort optimal. Ils sont idéaux pour la randonnée, grâce à leur confort et aux attaches qui vont permettre au maitre d’aider le chien dans les passages difficiles.

    Les harnais d’éducation seront à utiliser pour favoriser l’apprentissage de la marche en laisse. Il existe par exemple le harnais Easywalk et le harnais Non-pull.

    Le harnais Easywalk a un système d’attache qui permet d’attacher la laisse à l'avant du harnais. Ainsi, lorsque le chien tire, cela va le stopper en douceur en le tournant sur le côté, et non pas l’arrêter brutalement dans son élan. Cela évite donc les chocs au niveau du cou.

    Le harnais Non-pull permet de répartir la force de traction sur tout le corps du chien lorsqu’il tire. Il est particulièrement adapté aux chiens brachycéphales au museau court.

    Les harnais de traction seront utilisés pour les activités comme le canicross ou le caniVTT. Ils permettent un confort optimal au chien lors de la traction, grâce à une attache placée très loin sur le dos, ce qui permet de répartir le poids sur tout le dos du chien, et non pas uniquement sur ses épaules.

    Les harnais type Ruffwear pourront généralement être utilisés pour la pratique de ces sports.

    Il est important de bien choisir la taille du harnais : il doit être ajusté, ni trop ample ni trop serré.

     

    Les colliers

    Les colliers pourront être utilisés pour la balade de chiens qui marchent bien en laisse, sans tirer, pour éviter les tractions sur le cou.

    Il en existe en différentes matières : cuirs, nylon…

    Il existe des colliers dont le but est de diminuer la traction du chien : le collier à pointes et le collier étrangleur. Ces colliers sont parfois efficaces, mais dangereux pour la santé de votre chien (il existe un risque d'écrasement de la trachée). Nous les déconseillons sauf dans le cadre de séances d'éducation avec un éducateur qui pourra vous aider à bien les utiliser.

     

    Les licols

    Si votre chiot est particulièrement turbulent, qu’il a des difficultés à se concentrer, vous pouvez avoir recours à un licol, comme le licol Halti ou le Canny Collar, qui permettent de diriger le chien et de le retenir en agissant directement sur sa tête.

     

    Les laisses

    La laisse est un outil de communication avec le chien. Elle ne doit pas être utilisée de façon négative pour le chien.

    Il existe plusieurs types de laisse : les laisses classiques, plus ou moins longues, et les laisses rétractables.

    Lors de l’apprentissage de la marche en laisse, il ne faut pas utiliser de laisse à enrouleur, car le chien est perturbé lorsque la longueur de la laisse varie en permanence. Ces laisses peuvent être utilisées seulement lorsque le chien sait bien marcher au pied. Il faudra ainsi préférer une laisse classique, pas trop longue, lors de l’apprentissage de la marche en laisse. Pour plus d’informations sur l’apprentissage de la marche en laisse, vous pouvez consulter notre fiche conseil à ce sujet.

    Les laisses rétractables ont l’avantage d’offrir une grande liberté au chien. Elles pourront s’avérer utiles pour les chiens qui ne reviennent pas au rappel, afin qu’ils puissent quand même gambader un peu lors des promenades.

    Les longes pourront être utiles pour apprendre le rappel à son chien.

    Les laisses existent également en différentes matières : en cuir, en nylon ou en métal. Le métal pourra s’avérer utile pour les chiens qui ont tendance à mordiller leur laisse. Les laisses en nylon sont très solides.

    Source de l'ARTICLE

    Shiba Inu from hillock snowy elevage famillial en Belgique Binche